12 Actes pour 8 thematiques

Issus du travail collectif des organisations membres de la Dynamique, ce sont 12 actes et recommandations qui ont été rédigés.
Ils seront dévoilés et remis, le 20 novembre,  aux décideurs publics lors de notre grande soirée culturelle engagée.

ÉDUCATION
ENVIRONNEMENT
GOUVERNANCE
JUSTICE
PARTICIPATION
PRÉCARITÉ
PROTECTION
SANTÉ

Parce qu’il est essentiel que ces actes répondent aux préoccupations des principaux concernés, les thèmes et les contenus pré-identifiés ont été soumis aux avis et remarques d’enfants et de jeunes par le biais d’un sondage diffusé sur les réseaux des membres de la Dynamique.

Tenez-vous prêts et n’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook, Twitter et LinkedIn pour suivre notre actualité !

LA PARTICIPATION DES ENFANTS

Prendre en compte la parole de l’enfant et aller vers une co-construction des Politiques Publiques

La France assure que la parole de l’enfant est entendue, prise en compte et respectée tous ses temps de vie.
La France intègre le principe de la participation de chaque enfant et jeune dans l’ensemble des politiques publiques.

LA SUITE ? RENDEZ-VOUS LE 20 NOVEMBRE

L’ENVIRONNEMENT

Cet acte a été plébiscité par les enfants et les jeunes. Ils regrettent l’absence de mobilisation des adultes sur ce sujet.

La France met en cohérence l’ensemble des politiques publiques avec l’exigence de préservation et de restauration de l’environnement pour permettre aux enfants de vivre dans un environnement sain et non pollué.

LA SUITE ? RENDEZ-VOUS LE 20 NOVEMBRE

La Dynamique « De la Convention aux Actes », c’est 35 associations, collectifs et ONG qui se fédèrent à l’occasion des 30 ans de la CIDE. Mais c’est aussi une mobilisation à dimension politique forte qui s’appuie sur un constat : en France et dans le monde, 30 ans après la ratification de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, ceux-ci ne sont pas pleinement respectés.

En effet, en France, de nombreux enfants vivent en situation de grande vulnérabilité, puisqu’un enfant sur 5 vit en situation de pauvreté et que 300 000 enfants bénéficient d’une mesure de protection de l’enfance. Chaque année, 20 000 mineurs sont également victimes de violences sexuelles, dont 76% de filles d’après l’Observatoire National de la Protection de l’Enfance (ONPE), et 57% des enfants estiment que l’on ne leur demande pas assez leur avis sur des situations qui les concernent (d’après le collectif Agir Ensemble pour les Droits de l’Enfant – AEDE).

Dans le monde, 26 % des enfants vivent sous le seuil de pauvreté et 250 millions d’enfants vivent dans des zones affectées par les conflits. 58 millions d’enfants âgés de 6 à 11 ans n’ont pas accès à l’éducation et chaque année, 60 millions de filles sont sexuellement abusées à l’école ou sur le chemin de l’école (d’après Plan International).

Pour tenter d’apporter une réponse concrète et pallier ces situations intolérables, les membres de la Dynamique « De la Convention aux Actes » ont décidé de s’unir pour rédiger ensemble 12 actes politiques forts. Ces actes – ou recommandations – s’adresseront directement aux décideurs publics avec des objectifs clairs pour un meilleur respect des droits de l’enfant en France et à l’international et des propositions concrètes pour y parvenir.

X